Slim Aarons, Saint-Tropez 1971

En été, le maillot de bain, n’est pas un simple accessoire, mais bien une pièce essentielle du vestiaire masculin. Il en existe de toutes les formes, toutes les couleurs, toutes les longueurs, tous les styles, mais on vous présente ici notre short de bain ultime et son histoire.

On peut remonter à l’Antiquité romaine, époque où les bains publics étaient de coutume, mais les hommes s’y baignaient entièrement nus, comme c’est l’usage aujourd’hui dans certains clubs et cercles français prestigieux.

Fresque de la Villa Romana del Casale, datant d’environ 300 après J.-C.

Au Moyen Âge et jusqu’au 18ème Siècle, on soupçonne les eaux thermales de répandre la peste et diverses maladies, les bains de mer deviennent alors populaires.

A partir de 1910, les hommes et les femmes, qui se baignaient jusqu’à lors séparément, commencent à se réunir, Madame se baigne alors en robe longue et corset tandis que Monsieur porte chemise et pantalon pour aller dans l’eau.

Vient ensuite le pyjama de bain qui couvre le torse, les bras et s’arrête aux mollets.

En 1932, le film Tarzan fait découvrir aux hommes le slip de bain, ils commencent alors à se déshabiller pour se baigner

L’année 1936, première année des congés payés, marque un tournant pour l’industrie du maillot de bain, avec l’essor du tourisme de masse. Les hommes tombent le haut et le modèle dit trunk (short de bain), taille haute, court sur les cuisses, fait son apparition.

Dans les années 50, à Hawai, le tailleur de Haleiwa, Minoru Nii et sa femme, fabriquent des shorts spécifiquement dédiés à la pratique du surf, taille haute en dessous du genou. Les surfeurs du monde entier se précipitent alors dans sa boutique et répandent l’usage du short de bain en Europe. Ils étaient faits d’un coton épais au départ, avant que le nylon ne le remplace pour des raisons de confort et de séchage. Bien que les lacets soient restés la norme à la ceinture, les velcros puis la fermeture éclair ont remplacé les gros boutons.

Le slip de bain réapparait pendant les sixties, mais le short de bain refait l’unanimité à partir des années 80 avec le développement du surf. Le board-short ou caleçon de bain, mi-cuisse, se répand sur la plage tandis que le boxer de bain règne à la piscine, encore aujourd’hui pour des raisons d’hygiène.

Alain Delon dans La Piscine porte un Short de Bain, là où va notre préférence et l’option que vous devriez toujours privilégier.

Pour résumer, pour être élégant même à la plage, optez pour un short de bain tendance, court, mi-cuisse, à l’inspiration vintage, oubliez les lacets ou choisissez comme sur nos maillots Maison Baylé, des lacets inversés, pour plus de confort et une taille haute affinée. Des poches profondes, pour pouvoir y mettre votre téléphone, vos clés, votre carte de crédit ou de chambre d’hôtel. Vous pouvez utiliser nos maillots de bain comme shorts en bord de mer, ou dans votre station balnéaire favorite, alliés à un polo en éponge, une chemise en lin ou un T-Shirt.

En plus d’avoir du style, soyez éco-responsables, nos shorts de bain sont éco-conçus dans une démarche slow-fashion. Ils sont confectionnés à Naples, le berceau de la sprezzatura (élégance nonchalante) napolitaine, à partir de plastique recyclé autour du lac de Côme, dans le cadre du projet Relyfe.

Nous avons décliné trois options :

Maillots Pampelonne : Imprimés Pied de Poule ou Tartan.

Maillot Graniers : Unis, brodés du braque de weimar, icône de la maison.

Maillots Salins : Seersucker, une matière respirante idéale en été, et un intemporel chic.

Bonne Vacances, n’oubliez pas de voyager en France pour soutenir la filière tourisme, les secteurs de l’hotelerie/restauration et les commerçants indépendants.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *